Espace membre

IRCOD – Mahajanga, Ambato-Boeny, Ambesisika, OPCI Volamana

France
Madagascar

Partenaires

  • Région Grand Est
  • Ville de Mulhouse
  • Ville de Hochfelden
  • Ville de Saint-Louis
  • Les hopitaux universitaires de Strasbourg
  • Le centre hospitalier de haguenau
  • Ecole Nationale du Génie de l’Eau et de l’Environnement de Strasbourg (ENGEES)
  • CHU Androva Mahajanga
  • Université de Mahajanga
  • CITE
  • MEAE / DAECT
  • Ambassade de France / SCAC
  • Délégation de l’Union européenne
  • Agence Française de Développement (AFD)
  • Institut de Recherche pour le Développement (IRD)
  • Alliance Française
  • Institut pasteur de Madagascar
  • ONG Enda Madagascar

Contacts


HISTORIQUE DE LA COOPÉRATION

Existant depuis 1993, la coopération avec Madagascar est un des partenariats « historiques » de l’Ircod, ayant débuté par des échanges entre la Faculté de médecine de Strasbourg et celle de Mahajanga, pour s’étendre ensuite à d’autres collectivités malgaches—Ambato-Boeny et Maevatanana et diversifier ses domaines d’intervention.
En 2014, la réforme territoriale française a entraîné le retrait progressif de l’appui financier du Département du Bas-Rhin (définitif à compter de 2017) mais, à partir de 2016, l’élargissement de l’appui régional à celui de la Région Grand Est.
Par ailleurs, de nouveaux partenaires techniques et financiers se sont engagés auprès de l’Institut pour l’assainissement (liquide et solide) : l’AFD (Agence Française de Développement) et le SIAAP (Syndicat Interdépartemental pour l’Assainissement de l’Agglomération Parisienne).

* * * * *

C’est à partir de 1995 que les collectivités alsaciennes, au premier chef desquelles le Département du Bas-Rhin puis la Ville de Mulhouse, se sont engagées aux côtés de la Commune urbaine de Mahajanga et ont commencé à élargir le champ de l’appui fourni à l’urbanisme, à la fiscalité locale, la propreté urbaine et l’assainissement. L’amicale des pompiers de Hochfelden vient en appui au secteur de la sécurité civile depuis 2000. Un financement de l’Union européenne (2013-2016) a permis, entre autres, la mise en place d’une station de traitement et hygiénisation des boues de vidange qui sera opérationnelle à partir de fin 2016.

* * * * *

Lancé en 2003 entre le CG 67 et la commune urbaine de Maevatanana, ce partenariat a été élargi en 2009 à l’échelle de l’OPCI (Organisme Public de Coopération Intercommunale) Volamena et ses communes membres et vient en appui au Service technique intercommunal (STI) en matière de renforcement de capacités et de développement local. Un financement de l’Union européenne (2013-2016) a permis la mise en place d’une gare routière intercommunale, gérée via un partenariat public-privé—une première à Madagascar.

* * * * *

La communauté de communes du Pays de Sainte-Odile, engagée en 2009 avec la commune urbaine d’Ambato-Ambarimay, s’est retirée en 2012. L’Ircod et l’Ambassade de France à Madagascar continuent de soutenir la collectivité dans un programme multisectoriel que la Ville de Saint-Louis s’est engagée à soutenir à partir de 2014 suite à l’arrêt du volet socioculturel sur lequel elle intervenait à Mahajanga. En 2015, la Commune urbaine a été scindée en deux : la Commune urbaine d’Ambato-Boeny d’une part et la Commune rurale d’Ambesisika d’autre part..


Pour plus d’informations sur les projets, retrouvez en ligne les vidéos réalisées par les équipes de l’Ircod :* Soutien à l’OPCI Volamena (2011): gestion foncière décentralisée

Présentation du projet d’Assainissement à Mahajanga (ASSMA – 2013)

Structuration d’un service communal de gestion de l’eau à Ambato-Boeny (2012)

Gestion du marché d’Ambato Boeny (2012)

 

Des films de sensibilisation à l’hygiène, réalisés en partenariat avec l’ONG Enda Océan Indien sont également disponibles en ligne :

http://www.youtube.com/watch?v=3CTxoD-8UqM

http://www.youtube.com/watch?v=f5yvtnxCeTQ

http://www.youtube.com/watch?v=XLAskKTiO94

http://www.youtube.com/watch?v=q8GslB-W6hk

http://www.youtube.com/watch?v=bjQbwEeUb3g

http://www.youtube.com/watch?v=IREw0gmwYjU


FINANCEMENT DES PROJETS 2004-2016

 

CONCOURS FINANCIERS 2004-2016
  2004/9 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 TOTAL
Ircod 1 424 552 € 253 350 € 244 835 € 245 284 € 252 570 € 248 555 € 158 052 € 156 600 € 2 983 798 €
MAEDI/DAECT 243 619 € 100 000 € 100 000 € 100 000 € 32 500 € 116 250 € 116 750 € 60 000 € 869 119 €
SCAC 35 000 € 7 659 € – € – € 6 213 € 3 739 € – € – € 52 611 €
AFD 7 994 250 € 5 750 € – € – € – € – € – € 430 000 € 8 430 000 €
UE – € – € – € – € 1 495 000 € – € – € – € 1 495 000 €
SIAAP – € – € – € – € – € – € – € 65 000 € 65 000 €
Agce Eau Rhin-Meuse – € 20 936 € 9 000 € 22 353 € 50 000 € 136 100 € 180 000 € 95 000 € 513 389 €
Etat malgache 1 440 000 € – € – € – € – € – € – € – € 1 440 000 €
CTD partenaires 200 000 € 258 € 6 327 € 4 609 € 585 € – € 2 482 € – € 214 261 €
TOTAL annuel 11 337 421 € 387 953 € 360 162 € 372 246 € 1 836 868 € 504 644 € 457 284 € 806 600 € 16 063 178 €

Détail des financement extérieurs :

Ministère français des Affaires étrangères et du Développement international (MAEDI/DAECT) :

* Dans la cadre de l’appel à projets triennal 2007-2010, l’Irod a bénéficié d’un soutien de 145 000 € pour le volet santé.

* Dans le cadre de l’appel à projets triennal 2010-2012, l’Ircod a bénéficié d’un soutien de 300 000 € pour le volet gouvernance locale.

Le projet santé à Mahajanga n’a quant à lui pas été retenu.

* Dans le cadre de l’appel à projets triennal 2013-2015, l’Ircod a bénéficié d’un soutien financier de 265 000 €.

* Dans le cadre de l’appel à projets triennal 2016-2018, l’Ircod bénéficie d’un soutien financier de 150 000 €

Service de coopération et d’action culturelle SCAC – Ambassade de France à Madagascar :

* En 2008, l’Ircod a bénéficié d’un soutien du SCAC à hauteur de 35 000 € pour la mise en place et la première année de fonctionnement du Centre d’appui aux communes (CAC) dans le district de Maevatanana.

* En 2010, l’Ircod a bénéficié du soutien du SCAC à hauteur de 12 400 € pour son projet d’appui institutionnel à Maevatanana.

* En 2013 et 2014, l’Ircod a bénéficié des concours financiers du SCAC pour les projets Eau et assainissement et Renforcement de la maîtrise d’ouvrage communale à Ambato Boeny, respectivement à hauteur de 6 335 € et 3 774 €.

Autres

* L’Agence française de développement (AFD) était le principal bailleur du Projet de rénovation des marchés de Mahajanga (PRMM), à hauteur de 8 millions € sur un budget total de 9,837 millions €. Elle renouvelle son appui pour la gestion des déchets à Mahajanga avec une subvention de 430 000 € (2016-2018)

* Dans le cadre de la loi Oudin-Santini, l’Agence de l’Eau Rhin Meuse apporte un soutien aux projets Eau et assainissement portés dans les collectivités partenaires.

* Dans le cadre de la Facilité Eau et Assainissement., l’Union européenne soutien le projet Assainissement à Mahajanga (ASSMA) à hauteur de 995 000 € sur un budget total de 1,55 millions € pour la période 2013-2016.

* Dans le cadre de l’appel à projet Autorités non étatiques—Autorités locales, l’Union européenne soutient le projet d’Appui à la gouvernance intercommunale à Maevatanana (AGIM) hauteur de 500 000 € sur un budget total de 726 444 € sur la période 2013-2016.

* Une nouveau partenaire, le SIAAP (Syndicat Interdépartemental pour l’Assainissement de l’Agglomération Parisienne) a manifesté sont intérêt à appuyer l’Ircod et ses partenaires à Mahajanga dans le domaine de l’assainissement : après une subvention de 65 000 € destinée à financer la poursuite des activités menées dans le cadre d’ASSMA, le syndicat a fait savoir qu’il validait le principe d’une subvention annuelle de 65 000  € environ sur 3 ans.