Espace membre

Takalo n°8

La 8ème édition de “Takalo”, le bulletin d’information de la coopération décentralisée Normandie/Atsinanana est disponible.

La 8ème édition de “Takalo”, le bulletin d’information de la coopération décentralisée Normandie/Atsinanana  est disponible.

Vous y trouverez toutes les actus et les événements du mois d’avril au mois de mai, ainsi qu’un grand article sur la sécurité alimentaire.

Financements européens : une formation pour les collectivités territoriales

L’Association française du Conseil des communes et des Régions d’Europe (AFCCRE), avec le soutien du Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères (Délégation pour l’action extérieure des collectivités territoriales), organise une formation sur les financements européens en matière de coopération extérieure à Baie Mahault, en Guadeloupe, le 26 octobre 2017.

Télécharger le communiqué Télécharger le programme Télécharger le formulaire d’inscription

 

logo MEAE   logo cncd
Direction générale de la mondialisation,
de la culture, de l’enseignement
et du développement international
Délégation pour l’action extérieure des
collectivités territoriales 
  Paris, le 29 septembre 2017
COMMUNIQUÉ

Financements européens : une formation pour les collectivités territoriales

(Baie Mahault, Guadeloupe, le 26 octobre 2017)

 

L’Association française du Conseil des communes et des Régions d’Europe (AFCCRE), avec le soutien du Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères (Délégation pour l’action extérieure des collectivités territoriales), organise une formation sur les financements européens en matière de coopération extérieure à Baie Mahault, en Guadeloupe, le 26 octobre 2017. Cette session se tiendra en marge du Congrès de l’ACCD’OM (Association des communes et collectivités d’Outre-mer) qui a lieu du 23 au 28 octobre 2017 au même endroit, à l’invitation de la délégation régionale du Centre national de la fonction publique territoriale (CNFPT).

 

Destinée spécifiquement aux collectivités ultramarines, cette session de formation comprend notamment une présentation des différents programmes et sources de financements en direction de pays tiers à l’Union européenne et donnera les clefs pour mieux préparer et anticiper la publication d’un appel à propositions de l’UE. Un module portant sur la rédaction d’une demande de financement auprès de l’UE permettra aux participants d‘optimiser la candidature de leur projet.

 

Elus, cadres ou équivalents des collectivités territoriales en charge de la coopération décentralisée et/ou de l’action extérieure des collectivités territoriales sont invités à s’inscrire à cette formation en remplissant le formulaire d’inscription joint.

Les coûts relatifs à cette formation sont pris en charge par le Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères. Les frais de transport et d’hébergement restent à la charge des participants.

➔ Le programme et la fiche d’inscription sont joints à ce communiqué et disponibles en ligne sur le site de France Diplomatie.

Contact :

Lisa Bonnet, chargée de mission auprès de la Délégation pour l’action extérieure des collectivités territoriales

Tél: +33 (0)1 43 17 62 70 | lisa.bonnet@diplomatie.gouv.fr

Retrouvez le Livre blanc « Diplomatie et territoires » sur France Diplomatie.

logo twitterSuivez l’actualié de la coopération décentralisée sur @CNCD fr

L’enjeu déchets, un vadémécum à l’usage des élus et de leurs équipes

Le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères (MEAE), en partenariat avec l’Association des Maires de France et des Présidents d’Intercommunalité (AMF) et avec la participation de la Ville de Paris, publie un vadémécum afin d’accompagner les collectivités territoriales dans la mise en œuvre du dispositif 1% déchets.

 
Télécharger le communiqué
 

logo MEAE   logo cncd

 

Direction générale de la mondialisation,
de la culture, de l’enseignement
et du développement international
Délégation pour l’action extérieure des
collectivités territoriales 
   Paris, le 21 septembre 2017

 

COMMUNIQUÉ
L’enjeu déchets, un vadémécum à l’usage des élus et de leurs équipes

 

La loi Oudin-Santini de 2005, dit « 1% eau », qui a permis la mise en place de projets de coopérations décentralisées dans le domaine de l’eau et de l’assainissement, est étendu depuis 2014 aux domaines des déchets.

Le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères (MEAE), en partenariat avec l’Association des Maires de France et des Présidents d’Intercommunalité (AMF) et avec la participation de la Ville de Paris, publie un vadémécum afin d’accompagner les collectivités territoriales dans la mise en œuvre de ce dispositif de financement innovant. Celui-ci, basé sur un système volontaire, permet aux collectivités ayant la compétence « collecte et traitement des ordures ménagères » d’allouer à des actions de coopération décentralisée  jusqu’à 1% des ressources affectées au service des déchets.

Les communes, les établissements publics de coopération intercommunale et syndicats mixtes compétents en matière de collecte et/ou de traitement ou percevant la taxe ou la redevance d’enlèvement des ordures ménagères (article L. 1115-2 du CGCT) peuvent engager des projets dans le cadre du dispositif « 1% déchets ». Par ailleurs, toutes les collectivités et leurs groupements peuvent mettre en œuvre ou soutenir une action internationale de coopération en mobilisant leur budget général (article L. 1115-1 du CGCT).

Les élus et leurs équipes trouveront dans ce document une présentation de la coopération décentralisée dans le domaine des déchets, son cadre juridique et les conditions de la mise en œuvre du « 1% déchets », ainsi que des conseils pratiques pour le développement des projets.

 

Vous pouvez consulter le vadémécum sur France Diplomatie.

 

Contact :

Hélène HAMPARTZOUMIAN, chargée de mission auprès de la DAECT

Tél: +33 (0)1 43 17 62 62 | helene.hampartzoumian@diplomatie.gouv.fr

Retrouvez le Livre blanc « Diplomatie et territoires » sur France Diplomatie.

logo twitterSuivez l’actualié de la coopération décentralisée sur @CNCD fr

Lettre pS-Eau 83

La lettre n°83 du pS-Eau vient de paraître.

La lettre n°83 du pS-Eau vient de paraître.

Au Sommaire de ce numéro :

Editorial
•    Conforter l’élan pour la solidarité !
Pierre-Marie Grondin (Directeur du pS-Eau)

Enjeux et rencontres internationales
•    Participation active du pS-Eau
Colette Génevaux (pS-Eau)

•    Mali: Méthodologie et résultats de l’initiative TrackFin
Didier Allély (Consultant Eau, Assainissement, Hygiène et Santé)

•    Mali: à Bamako, le quartier Sibiribougou relève le défi !
Greet Verellen (Protos)

•    Guinée, dans la Préfecture de Boffa: 10 ans d’engagement pour la pérennisation de services communaux de gestion des services d’eau
Sébastien Rodts (CMC – Charente Maritime Coopération)

•    Niger: en zone rurale: Une stratégie municipale en œuvre pour Dankassari !
Marie-Françoise Roy (AESCD – Association Échanges solidaires Cesson Dankassari)

La Lettre d’information est disponible, article par article, http://www.pseau.org/outils/lettre, ou téléchargeable en format pdf http://www.pseau.org/outils/ouvrages/ps_eau_lettre_du_ps_eau_83_2017.pdf (1430ko)

Rencontrez le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères aux Rencontres de l’internationalisation des collectivités territoriales

Cités Unies France (CUF), en partenariat avec le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, l’Agence française de Développement et le réseau Platforma soutenu par la Commission européenne, organise les « Rencontres de l’internationalisation des collectivités territoriales », les 9 et 10 octobre 2017, au Pavillon d’Armenonville, à Paris.

Télécharger le communiqué

COMMUNIQUÉ
Rencontrez le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères
aux Rencontres de l’internationalisation des collectivités territoriales

 

 

 

 

 

Cités Unies France (CUF), en partenariat avec le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, l’Agence française de Développement et le réseau Platforma soutenu par la Commission européenne, organise les « Rencontres de l’internationalisation des collectivités territoriales », les 9 et 10 octobre 2017, au Pavillon d’Armenonville, à Paris.

Ce grand rendez-vous représente un moment de réflexion sur la stratégie et les enjeux de la coopération décentralisée. Il facilite la mise en contact d’un grand nombre d’acteurs français et étrangers. Ce moment permettra également de promouvoir, à travers l’action internationale des collectivités territoriales, les Objectifs de développement durable (ODD). L’an dernier, 1500 personnes ont assisté à l’exercice précédent, 40 conférences ont été organisées et 50 délégations étrangères étaient présentes.

Au programme :

  • des conférences aborderont de nombreux sujets d’actualité (l’attractivité et le rayonnement des territoires, la mobilité des jeunes, la question des réfugiés, l’innovation, etc.) ;
  • des réunions des groupes-pays de Cités Unies France se tiendront tout au long des deux jours ;
  • des stands nationaux et institutionnels permettront de rencontrer les interlocuteurs de la coopération décentralisée.

 

Contact :

Pauline MAY, chargée de mission auprès de la DAECT

Tél: +33 (0)1 43 17 62 71 | pauline.may@diplomatie.gouv.fr

Retrouvez le Livre blanc « Diplomatie et territoires » sur France Diplomatie.

Suivez l’actualié de la coopération décentralisée sur @CNCD fr

 

La COI lance à Madagascar des projets de production d’énergie à partir de sources renouvelables

Neuf projets de production d’énergie à partir de sources renouvelables ont été présentés et lancés à Madagascar ce mardi 22 août 2017. Ces projets ont obtenu une subvention de la Commission de l’océan Indien (COI) à travers son programme ENERGIES financé par l’Union européenne (UE).

COMMUNIQUÉ DE LA COI

Neuf projets de production d’énergie à partir de sources renouvelables ont été présentés et lancés à Madagascar ce mardi 22 août 2017. Ces projets ont obtenu une subvention de la Commission de l’océan Indien (COI) à travers son programme ENERGIES financé par l’Union européenne (UE).

Les neuf initiatives font partie des 17 projets mis en œuvre en Indianocéanie obtenant un financement COI-UE à travers le programme ENERGIES. Ils s’inscrivent dans la dynamique régionale de promotion des énergies renouvelables et d’efficacité énergétique portée par la COI.

Les projets retenus ont en commun l’atteinte d’un objectif principal : permettre aux zones hors réseau d’accéder à l’électricité et ainsi contribuer au développement économique et social des territoires.

Unité de communication
Blue Tower – 3ème étage,
Rue de l’Institut,
Ebène, Maurice
Tel : (+230) 465 68 34
Fax : (+230)465 67 98
communication@coi-ioc.org
www.coi-ioc.org
 

Communiqué de la COI – Connectivité numérique

Les opérateurs de télécommunications, membres du consortium METISS (pour MElting poT Indianoceanic Submarine System), ont tenu leur comité de pilotage les 3, 4 et 5 juillet 2017 à Johannesburg, Afrique du Sud. Le projet, un câble sous-marin de 3 000 km, reliant Maurice, La Réunion et Madagascar à la côte est de l’Afrique du Sud, est évalué à 40 millions d’euros pour une capacité totale de 24 000 Gigabits/s.

Télécharger le communiqué

   

Dixième comité de pilotage du projet METISS

Ebène, 17 juillet 2017 Les opérateurs de télécommunications, membres du consortium METISS (pour MElting poT Indianoceanic Submarine System), ont tenu leur comité de pilotage les 3, 4 et 5 juillet 2017 à Johannesburg, Afrique du Sud.

Le projet, un câble sous-marin de 3 000 km, reliant Maurice, La Réunion et Madagascar à la côte est de l’Afrique du Sud, est évalué à 40 millions d’euros pour une capacité totale de 24 000 Gigabits/s.

Deux nouveaux membres investisseurs, Belgacom International Carrier Services (BICS) et Airtel Madagascar ont été acceptés à l’unanimité des membres du comité de pilotage, ce qui porte à dix le nombre d’opérateurs de la région impliqués dans le projet et en renforce sa viabilité.

Les statuts, adoptés par les opérateurs signataires du Memorandum of Understanding (MoU) METISS, prévoient l’entrée de tout nouvel investisseur intéressé et invitent les autres opérateurs de la région à rejoindre le projet de câble METISS.

Par ailleurs, la société Câble Metiss Ltd. a été enregistrée auprès du « Registrar of Companies » de Maurice le 28 juin 2017.

Un dépouillement des offres constructeurs a été effectué, parmi lesquelles trois offres ont été retenues et donneront lieu à une revue détaillée lors du prochain comité de pilotage.

Enfin, plusieurs partenaires ont été présélectionnés en vue de l’atterrissement du câble en Afrique du Sud. Une fois cette étape complétée, le démarrage des travaux pourra commencer pour une mise en service prévue dans le courant du premier semestre 2019.

Contacts :

Unité de communication de la COI : communication@coi-ioc.org / Téléphone : (+230) 402 61 00

 


Notes aux éditeurs 
La Commission de l’océan Indien

Créée en 1982, la Commission de l’océan Indien (COI) est une organisation intergouvernementale qui regroupe cinq Etats membres : l’Union des Comores, la France au titre de La Réunion, Madagascar, Maurice et les Seychelles. Seule organisation régionale d’Afrique composée exclusivement d’îles, elle défend les spécificités de ses Etats membres sur les scènes continentale et internationale. Bénéficiant du soutien actif d’une dizaine de partenaires internationaux, la COI donne corps à la solidarité régionale à travers des projets de coopération couvrant un large éventail de secteurs, dont les énergies renouvelables. Résolument engagée en faveur du développement durable, la COI anime depuis plus de trente ans l’action collective d’une région, l’Indianocéanie, vulnérable par nature et ambitieuse par choix.

commissionoceanindien.org

L’Union européenne

Premier contributeur mondial à l’aide au développement, l’Union européenne (UE) est aussi le premier partenaire au développement de la COI. Cette relation a débuté dès les premières années de la COI et s’est progressivement renforcée au fil des projets financés sur fonds européens. Depuis 2005, l’UE a financé 17 projets de coopération mis en œuvre par la COI pour un montant total de 156 millions d’euros des Fonds européens de développement. La contribution de l’UE au développement de la grande région de l’Afrique orientale et australe et de l’océan Indien est appelée à s’amplifier dans le cadre du 11ème Fonds européen de développement couvrant la période 2015-2020. Consciente des spécificités insulaires, l’UE accompagne notamment la COI dans les domaines des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique, de la connectivité régionale, des pêches, de la lutte contre les effets du changement climatique ou encore de la préservation de la biodiversité régionale.

www.eeas.europa.eu/delegations/mauritius

Lettre d’information de la CNCD n° 20

La Délégation pour l’action extérieure des collectivités territoriales (DGM-DAECT) du Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères (MEAE) a le plaisir de vous communiquer la Lettre d’info de la Commission nationale de la coopération décentralisée n° 20.

La Délégation pour l’action extérieure des collectivités territoriales (DGM-DAECT) du Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères (MEAE) a le plaisir de vous communiquer la Lettre d’info de la Commission nationale de la coopération décentralisée n° 20.

De nombreux sujets et actualités de la coopération décentralisée sont abordés :

  • Une présentation du rôle des conseillers diplomatiques auprès des préfets de région et des correspondants Coopération décentralisée des ambassades ;
  • Un retour sur la CNCD du 12 avril 2017;
  • Une infographie pour mieux comprendre la Loi Letchimy ;
  • Le lancement du programme « Bourse-partenariats» ;
  • Un retour sur les Journées européennes du développement durable ;
  • La mission de la DAECT en Guadeloupe et Martinique.

Retrouvez aussi l’édito de M. Bertrand Fort, Secrétaire général de la CNCD et Délégué pour l’action extérieure des collectivités territoriales ; nos rubriques « Jeunesse », « Actualités de nos partenaires », « Agenda », ainsi que les résultats de plusieurs des appels à projets en soutien à la coopération décentralisée.

image_pdf Télécharger la lettre d’information

Newsletter de la plateforme collectiviteslocales.fr – 4 Juillet 2017

La newsletter hebdomadaire de la plateforme http://www.collectiviteslocales.fr est sortie.

La newsletter hebdomadaire de la plateforme http://www.collectiviteslocales.fr est sortie.

Au sommaire:

Retrouvez-la à cette adresse : Newsletter du 04/07/2017

« Jeunesse III » : Annonce des lauréats

Pour la troisième année consécutive, le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères (MEAE) a lancé un appel à projets en soutien aux projets de coopération décentralisée portant sur la mobilité internationale et la formation professionnelle des jeunes : engagement volontaire, mobilité pendant un cursus de formation professionnelle et coopération autour de la formation professionnelle (structuration des filières, gouvernance, formation des formateurs, etc.), facteur de développement économique, social et durable des territoires.

Télécharger le communiqué    Télécharger la liste des lauréats

 

 
 

 
Direction générale de la mondialisation,
de la culture, de l’enseignement
et du développement international
Délégation pour l’action extérieure des
collectivités territoriales

COMMUNIQUÉ
Annonce des lauréats de l’appel à projets en soutien à la coopération décentralisée « Jeunesse III »

 

Pour la troisième année consécutive, le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères (MEAE) a lancé un appel à projets en soutien aux projets de coopération décentralisée portant sur la mobilité internationale et la formation professionnelle des jeunes : engagement volontaire, mobilité pendant un cursus de formation professionnelle et coopération autour de la formation professionnelle (structuration des filières, gouvernance, formation des formateurs, etc.), facteur de développement économique, social et durable des territoires.

19 projets retenus pour 487 jeunes en mobilité

Cette année, 19 projets ont été retenus par le comité de sélection de l’appel à projets « Jeunesse III » pour un cofinancement du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères de 645 000 € sur 2017 et 2018, pour un budget total de projets de 2 500 000 €.

Grâce à cet appel à projets, 487 jeunes français ou issus des territoires partenaires, dont des jeunes n’ayant jamais eu d’expérience de mobilité auparavant pourront partir en mobilité en Europe ou à l’international dans le cadre d’un projet de coopération décentralisée, que ce soit en volontariat ou pendant un cursus de formation professionnelle.

Ce sont également 80 formateurs, personnels administratifs d’établissements de formation professionnelle et maîtres de stage qui partiront en mobilité afin de se former et de mieux appréhender l’importance de la mobilité dans un cursus de formation.

Enfin, ce sont plusieurs jumelages entre établissements de formation qui sont encouragés dans le cadre de cet appel à projets afin d’appuyer le renforcement de cursus de formation professionnelle adaptés aux atouts et besoins des territoires pour améliorer les opportunités d’emploi des jeunes et soutenir le développement économique local.

66 collectivités françaises et étrangères engagées pour la jeunesse

66 collectivités territoriales en partenariat de coopération décentralisée offrent, grâce à cet appel à projets, de nouvelles opportunités de mobilité aux jeunes de leur territoire. De nombreux projets sont pluri-acteurs, associant les acteurs locaux (organisations de la société civile, secteur privé, établissements scolaires et de formation, services déconcentrés de l’État, etc.), une dynamique fortement encouragée par le MEAE.  

Le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, la Direction de la jeunesse, de l’éducation populaire et de la vie associative du ministère de l’Éducation nationale, France Volontaires et l’Agence du Service Civique sont partenaires de cet appel à projets, également soutenu financièrement par la Fondation Schneider Electric. 

Consulter la liste des lauréats de l’appel à projets « Jeunesse III » en pièce jointe de ce communiqué.

Plus d’infos sur le site de France Diplomatie.

Contact :

Lisa Bonnet, chargée de mission auprès du Délégué à l’action extérieure des collectivités territoriales
Tél: +33 (0)1 43 17 62 70 | lisa.bonnet@diplomatie.gouv.fr
@CNCD_Fr

 

 Avec le soutien financier
de la Fondation Schneider Electric
 En partenariat avec
         

 

 
  Retrouvez le Livre blanc « Diplomatie et territoires » sur France Diplomatie.