Espace membre

Accueil Villageois (2010-2013)

Le projet, qui s’inscrit dans la continuité des actions dans le secteur écotouristique, se donnait pour objectifs :

  • le développement qualitatif et quantitatif de l’offre touristique en milieu rural : actions de terrain avec la formation à l’accueil touristique des villageois des 4 sites construits ;
  •   la commercialisation des produits élaborés ainsi que la promotion du tourisme et du terroir (recherche de débouchés) ;
  • le renforcement de l’intégration territoriale (ouvertures aux acteurs privés locaux : artisans, agriculteurs, éleveurs).

Entre 2010 et 2012, l’ONG Gret a coordonné l’action de la cellule technique TOHANA, devenue l’association Accueil Villageois Malagasy (AVIMA), qui rassemble les représentants de l’ensemble des associations villageoises, de la Région Vakinankaratra et de la Direction régionale du tourisme. Elle est composée de techniciens malgaches recrutés et formés dans le cadre du projet. Un appui a également été apporté à chacune des associations villageoises d’accueil et de développement regroupant guides, animateurs, hébergeurs, artisans et agriculteurs.

Quatre villages ont été inaugurés entre 2010 et 2012, trois autres en 2013. L’élaboration d’une stratégie de promotion commerciale des sites pour attirer les touristes et permettre aux associations villageoises d’accueil et de développement des quatre sites de s’autogérer a été établie.

Trois actions transversales ont été menées autour de ce projet :

  • Accompagnement des processus de démocratisation dans les démarches de projet (gouvernance – encadrement – pilotage) : accueil d’une délégation malgache en Auvergne en mars 2011 / Budget 2010-2011 : 5 836 €
  • Intégration des jeunes auvergnats au projet de coopération : projet Jeunes Solidarité Internationale Auvergne / Budget 2011–2012 : 3 500 €
  • Action mutualisée Auvergne-Finistère et leurs Régions partenaires : organisation d’un atelier traitant de manière comparative les modalités de planification d’un développement touristique durable dans les Régions Diana et Vakinankaratra.
image4 image5

Prévues dans le programme initial, les actions concernant le développement et le renforcement de l’offre touristique en milieu urbain (création et dynamisation d’un réseau d’hôteliers-restaurateurs partenaires, valorisation des produits du terroir), ainsi que l’approfondissement du développement communal (financement des projets d’intérêt communaux grâce aux bénéfices des associations villageoises, formation des membres comme agents de développement communal) ont été développées à partie de 2014. Des projets locaux ont ainsi vu le jour au niveau des communes :

Ambatofotsy : Des paysans ont été formés et accompagnés à la rizipisciculture (partenaire technique: APDRA)
Ihasy : Mise en place d’un grenier communautaire
Belazao : Réhabilitation d’un pont permettant aux villageois de passer d’un village à l’autre
Tsinjoarivo, Andranomafana et Belazao : Formation sur le montage d’élevage de Poulet « gasy » –
Tsinjoarivo : construction d’un micro-barrage
Andranomafana : construction de poulaillers
Andiambilany : Réparation de la piste vers le gîte

De nouveaux services se sont développés : prestation à la journée, mise en place de circuits vélo et trekk reliant les villages.
Depuis, la Région Auvergne a appuyé l’association AVIMA, cellule technique en appui aux associations villageois sur le volet juridique, une révision des statuts et règlements intérieur d’AVIMA et des sites a été effectuée via la mise ne place d’ateliers collectifs permettant l’orientation des associations villageoises vers une Union des associations.
Malgré l’accroissement des partenaires d’AVIMA, l’association n’est toujours pas autonome financièrement et le conseil d’administration développe de nouvelles pistes de commercialisation pour accroitre le nombre de touristes à l’année.

image6

 

 

Contributions 2010-12 2013 2015-2016
Région Auvergne 351 723 € 108 076 € 10 000 €
MAEDI 195 000 €